Les jeunes sur le carreau

En un an, le nombre de jeunes au chômage a augmenté de près de 10% en Wallonie et de 17% à Bruxelles. Quant à ceux qui se sont inscrits pour la première au chômage et qui font leur stage d’attente, ils sont près de 30% en plus en Wallonie et de 50% à Bruxelles ! Les patrons font des économies et leurs premières mesures consistent le plus souvent à ne pas renouveler les contrats à durée déterminée, ce qui concerne essentiellement les jeunes. Alors même qu’il faudrait relancer massivement la production pour satisfaire les besoins de tous et mettre au travail les jeunes travailleurs pour soulager les plus âgés, les patrons, au contraire, réduisent les effectifs pour diminuer leurs coûts.  

Pendant des décennies, les actionnaires se sont enrichis sur le dos des travailleurs. Il est temps qu’ils paient la crise de leur poche au lieu de sacrifier nos emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.