Noyé par la misère

Un migrant soudanais, Abdulfatah Hamdallah, s’est noyé dans la Manche fin août. On venait de lui refuser des papiers en France et il tentait une ultime traversée pour tenter sa chance en Grande-Bretagne. Les migrants sont des milliers à traverser les mers et risquer leur vie pour venir vivre en Europe. On ne compte plus les centaines d’entre eux qui meurent noyés en Méditerranée chaque année. Contrairement à ce que prétend la démagogie nationaliste, il y a bien suffisamment d’espace et de richesses en Europe pour accueillir les êtres humains qui fuient la misère et la guerre de leur pays d’origine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.