Prime « de découragement » pour la santé

Le gouvernement a annoncé fièrement qu’il verserait avant la fin de l’année une prime unique de 985 euros bruts afin « d’encourager » le personnel de la santé. Ils auront dû attendre de nombreux mois pour voir arriver enfin du concret de la part du gouvernement, plus généreux en paroles qu’en actes ! Or cette prime ne s’adresse qu’aux soignants des hôpitaux au niveau fédéral. Rien n’est prévu pour le personnel d’entretien, pour les travailleurs des maisons de repos ou des maisons psychiatriques, ou pour les nombreux indépendants qui travaillent dans le secteur. C’est donc une bien maigre compensation pour ceux qui se sacrifient et s’épuisent depuis le mois de mars dans des conditions épouvantables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.