Ras-le-bol, la goutte de trop !

Une trentaine de collègues instructeurs du dépôt de Haren se sont mis en arrêt de travail ce vendredi 5 mars. Un cas de variant anglais a été décelé… Et c’est la goutte qui a fait déborder le vase : la direction accepte que certaines classes comptent plus de participants que les 8 réglementaires et c’est évidemment un risque accru de transmission pour tous. Cela l’arrange évidemment bien, elle qui ne prévoit pas une offre suffisamment importante de formations par rapport à la demande !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.