Grève du 29 mars : seule la lutte paie

Devant l’intransigeance des patrons, qui refusent de lâcher plus que 0,4 % d’augmentation salariale  après avoir empoché les millions d’euros d’aide de l’État, les directions syndicales se sont résolues à appeler les travailleurs à la grève ce lundi 29 mars. En cette période de crise, patrons et actionnaires sont plus obstinés que jamais à ne rien rogner sur leurs bénéfices et, pour les maintenir, mènent une véritable guerre aux travailleurs. Si nous voulons améliorer nos salaires et, plus généralement, nos conditions de travail, il est nécessaire que nous les fassions trembler en leur montrant que, tous unis, notre force est mille fois plus grande que la leur. Ce n’est que quand ils craignent de tout perdre qu’ils se montrent généreux. Cette journée de grève, même si elle est largement insuffisante, est une occasion de nous préparer à cette lutte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.