Un faux problème

La ministre de la mobilité flamande a annoncé vouloir supprimer les annonces en français dans les véhicules de la Stib lorsqu’ils roulent en région flamande. Elle surfe ainsi sur un nationalisme flamand nauséabond qui n’a pour autre but que de diviser les travailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.