Au diable la rentabilité, on a faim !

Marly, c’est le désert : pour manger, il n’y a pas grand-chose ! Il y avait bien un distributeur de sandwiches mais la société Aramark a décidé que cela n’était pas rentable. Il faut qu’il y ait à manger, que ça soit rentable ou non ! Le minimum, ça serait un distributeur de sandwiches et un autre de plats à réchauffer comme à Haren.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.