L’inviolabilité du domicile, ça vaut aussi pour les sans-papiers !

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Sammy Mahdi (CD&V), tente à son tour d’ouvrir une brèche dans le droit à l’inviolabilité du domicile. Dans un nouveau projet de loi, il souhaite autoriser la police d’entrer chez les sans-papiers qui refusent de quitter le territoire. Le secrétaire d’État cherche ainsi à faire passer un projet déjà soumis en son temps par Francken et enterré grâce une large mobilisation populaire. Les sans-papiers sont avant tout nos camarades de travail. A nous de nous remobiliser pour protéger leur domicile comme nous défendrions les nôtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.