Assistants en médecine exploités : une simple inspection ne résoudra rien

Les conditions de travail des assistants en médecine dans nos hôpitaux sont inacceptables. La loi prévoit des prestations de 38 à 48 heures/semaine, avec des pics autorisés à 60 heures. Dans les faits, ceux-ci travaillent parfois jusqu’à 90 heures/semaine. Le mouvement de mobilisation lancé récemment a poussé l’inspection du travail à lancer une vague de contrôles sur l’ensemble du pays. Ces contrôles resteront toutefois un simple plâtre sur une jambe de bois si on ne s’attaque pas au système qui en est à la cause. Et pour cela, il faudra mettre fin à plusieurs décennies de coupes budgétaires dans les soins de santé, au détriment du personnel médical et des patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.