Les prix grimpent, les actionnaires se goinfrent

Cette année encore, les factures vont augmenter : 15% sur l’eau de ville et les frais bancaires, 3% sur les télécoms, 2% sur les primes d’assurance hospitalisation et dentaire. Sans compter la flambée actuelle des prix de l’énergie et l’indexation des loyers. L’indexation des salaires et allocations sociales ne suffira pas à compenser ces hausses, surtout pour les petits salaires. Et les patrons voudraient la supprimer au nom de la compétitivité. Personne n’est dupe, c’est pour que les actionnaires continuent à amasser à l’aise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.