Hypocrisie démasquée

Le port du masque reste obligatoire dans les transports en commun. Mais la Stib ne met rien en œuvre pour faire respecter cette règle sanitaire, à part faire tourner en boucle le message préenregistré de rappel. Elle interdit même aux chauffeurs d’intervenir par crainte des altercations avec les passagers récalcitrants et les AT qui peuvent s’en suivre. Le personnel qualifié pour ce genre d’intervention, la direction préfère l’utiliser pour augmenter ses recettes plutôt que de combattre l’épidémie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.