Du salaire, pas des primes !

Le statut unifié employé-ouvrier a fait couler beaucoup d’encre mais à la Stib plusieurs primes sont différentes entre les deux catégories. Certaines primes sont ridicules, d’autres sont carrément réactionnaires, comme la prime à la longévité du mariage. Plus généralement, la direction utilise les primes pour diviser les travailleurs entre « méritants » et « non méritants » en fonction de ses intérêts. En plus, ça ne compte pas pour la pension. Ce qu’il faut, c’est augmenter les salaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.