Réforme patronale du travail

Le gouvernement vient de présenter sa réforme du travail. Les patrons ont crié à la demi-mesure, mais c’est parce que ces profiteurs n’en ont jamais assez. Ils ont pourtant de quoi être ravis. Dans le secteur de l’e-commerce, ils pourront exploiter les travailleurs jusque minuit sans leur payer de sursalaires. Les plateformes de livraison pourront continuer à s’enrichir sans contrainte sur le dos leurs livreurs « autoentrepreneurs ». Quant à la fameuse semaine de quatre jours du PS, en plus de s’être révélée une farce, elle est une opportunité offerte aux patrons pour leur permettre d’allonger nos journées de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.