Une société barbare…

Le nombre de sans-abri et de mendiants a augmenté de plus de 50% en un an dans les stations de métro et de pré-métro. Le prolétariat s’appauvrit. Ces travailleurs sans emploi et à la rue sont expulsés par la Stib. L’opération Thermos, cette action de solidarité animée par le personnel, est surtout utilisée par la société de transports en commun pour se donner bonne image. La Stib est un grand propriétaire foncier et immobilier ; sa capacité d’accueil devrait servir à retirer les travailleurs de la rue ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.