Réfugiés : leur solidarité et la nôtre

Face à l’arrivée massive de réfugiés ukrainiens, les dirigeants européens se sont empressés de leur accorder une protection temporaire. Lorsqu’on pense au sort réservé aux Syriens, la mesure tient plus de la démagogie raciste que d’une bienveillance désintéressée. L’accueil réservé à ces réfugiés est d’ailleurs aussi lamentable : centres d’enregistrement non adaptés, longues files d’attente dans un froid glacial, gestion chaotique de l’hébergement, etc. Heureusement que l’élan de solidarité de la population est là pour pallier cette faillite structurelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.