L’oppression des femmes continue

Malgré la vague de dénonciation des violences faites aux femmes, leur condition à travers le monde n’a guère progressé. Dans les pays en état de guerre ou sous embargo économique, elle est même en régression. En Afghanistan, elles doivent faire face à la fois au régime des talibans et à la famine. Faute d’accès à la contraception, près de la moitié des grossesses dans le monde sont non désirées et 30% aboutissent à un avortement. Là où la pratique médicale est interdite, elle peut causer de 5 à 13% des morts maternelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.