L’anarchie capitaliste

Tout sera fait pour éviter le délestage cet hiver disent les politiciens, c’est-à-dire les coupures de courant électrique planifiées pour répondre à l’éventuelle pénurie d’électricité. S’agit-il d’un pays en guerre, d’un pays pauvre? Non, il s’agit de la Belgique, pays industrialisé depuis le XIXe siècle, au cœur de l’Europe! Alors, quelle est la calamité qui y sévit, pour devoir envisager de telles mesures? C’est le capitalisme, basé sur la recherche de profit maximum. Car derrière les phrases sur l’impossibilité de tout prévoir, sur l’inexistence du risque zéro, se cachent les intérêts des actionnaires belges et français de GDF Suez qui veulent tirer les centrales nucléaires obsolètes jusqu´à la corde. Quant à l’appel aux citoyens pour un comportement responsable dans leur consommation d’électricité, c’est une tentative ridicule de faire porter le chapeau par la population. Il faudra bien un jour arracher le pouvoir à ces capitalistes irresponsables, et aux politiciens qui les servent, pour sortir la société de l’anarchie et du sous-développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.