Le gouvernement sabote la Sécurité sociale

Le ministre fédéral du Budget fait mine de s’étonner que le déficit de la sécurité sociale soit aggravé de près de 800 millions d’euros supplémentaires par rapport à ceux déjà prévus. Mais comment s’étonner de ces “dérapages” récurrents, alors que les gouvernements successifs, de gauche comme de droite, n’ont fait que baisser les cotisations patronales au nom de la compétitivité, sous prétexte de créer de l’emploi, creusant ainsi toujours plus profondément le trou de la sécurité sociale. Et le nouveau gouvernement ne va pas inverser la tendance mais au contraire la renforcer puisque son ambition est de baisser le taux des cotisations patronales de 33% à 25%. Et bien sûr, pour tous ces politiciens au service de la bourgeoisie la solution est de faire payer les travailleurs en diminuant notamment les allocations de chômage et les pensions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.