Rassemblement syndical du 11 mars

Dix mille militants se sont rassemblés ce mercredi place de la Monnaie. Cela montre que les délégués et les affiliés du rang ont répondu présent à l’appel, même si l’action n’était pas couverte par un arrêt de travail officiel. Les travailleurs des TEC en particulier ont fortement perturbé par leur mobilisation le réseau des transports en communs wallons.
Le front commun syndical a annoncé une manifestation à Bruxelles le 31 mars et une autre à Liège le 1er avril. La CGSP, plus en pointe, appelle à une grève générale le 22 avril. Quelle que soit la volonté réelle des syndicats de mener le combat jusqu’au bout, il est important de participer aux actions programmées pour en faire des succès de masse si nous voulons avoir la moindre chance d’initier un mouvement assez puissant pour faire reculer le gouvernement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *