Delhaize : une fusion avec Ahold préparée par la restructuration

Après l’acceptation de la suppression de 1800 emplois, des restrictions salariales et de la flexibilité accrue, les dividendes des actionnaires ont été augmentés. Qui l’eut cru ! Mais au-delà, cette restructuration a préparé le terrain pour une alliance avec le groupe Ahold, bien connu pour ses salaires extrêmement bas et sa flexibilité à outrance. C’est ce même groupe de distribution néerlandais que la direction de Delhaize avait présenté au début comme le concurrent ennemi qui menaçait le marché belge et obligeait à faire des sacrifices ! Les sacrifices sont faits, et l’épouvantail et devenu un allié. Ceux qui ont promis la stabilité et la sérénité en échange des concessions ont trompé les travailleurs. La meilleure réponse à l’incertitude actuelle est la mobilisation pour empêcher la direction de Delhaize d’imposer un recul plus important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.