Pile je gagne, face tu perds

Le Tax Shift était censé rééquilibrer la charge fiscale entre le « capital » et le « travail ». C’était censé être la mesure soi-disant sociale du gouvernement, pour faire passer la pilule après les coupes budgétaires dans les services publics, la retraite à 67 ans et le blocage de l’index. Or, les mesures annoncées, c’est côté travailleurs l’augmentation de la TVA sur l’électricité à 21% au lieu de 6%, et côté patronal la réduction des charges sociales. Alors oui, le gouvernement fait du social, mais… pour les riches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.