Un baratin qui coûte cher

En 2007, le gouvernement a libéralisé le prix du gaz et de l’électricité. La libéralisation des prix devait soi- disant faire baisser les prix grâce à la concurrence. Personne n’a jamais cru une telle calembredaine, même pas sans doute ceux qui l’ont professée. Et donc, voilà, aujourd’hui, il s’avère que le gaz a augmenté de 44% depuis 2007 et l’électricité de 12%. Mais on ne les entend pas dire qu’ils ont eu tort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.