Les bidules d’Elio

Dans une tentative désespérée de paraître « à gauche », Elio Di Rupo a fait la proposition de créer une nouvelle structure pour les entreprises : après les sociétés anonymes et autres SPRL, voici les « sociétés à codécision » où les travailleurs auraient autant de droit de décision que les actionnaires. Il présente ça comme une « alternative au capitalisme ». Voilà 150 ans, Marx a montré que ces fausses solutions étaient un leurre. Et maintenant Di Rupo voudrait faire croire qu’il suffirait de quelques votes pour empêcher les patrons de licencier et d’exploiter les travailleurs ? Ca montre juste à quel point le PS est creux et n’a rien à proposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.