Michel veut repasser les plats

Ce gouvernement prétendait être celui de la bonne gestion. Mais, chaque trimestre, on apprend que le budget est en déficit et que le gouvernement va encore prendre des mesures d’austérité. La dernière en date : un nouveau saut d’index pour reboucher un « trou » de 4 milliards d’euros. Que Michel ait vraiment cru à une reprise qui remplirait les caisses ou qu’il se soit trompé n’a aucune importance : il n’est pas question que les travailleurs paient une fois de plus les impôts que les patrons ne paient pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.