Les patrons veulent le beurre et l’argent du beurre

La période d’essai avait disparu en 2014 en conséquence de l’accord sur l’harmonisation des statuts ouvrier et employé. Pour obtenir le statut unique, les syndicats avaient concédé au patronat une diminution des délais de préavis en échange de la suppression de la clause d’essai dans les contrats de travail. Sous prétexte d’impact négatif sur l’emploi, le gouvernement actuel veut réintroduire une période d’essai, ce qui revient à réduire encore plus les délais de préavis qui sont déjà très courts. Les patrons applaudissent évidemment avec enthousiasme le projet gouvernemental. Le ministre MR des classes moyennes n’envisage la mesure pour le moment que pour les contrats à durée indéterminée, sans discriminer ouvriers et employés bien sûr ! Mais une fois le principe acquis, il s’attaquera sans doute aux contrats à durée déterminée dont la proportion ne cesse d’augmenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.