Deux tiens valent mieux qu’un tu l’auras !

En 2010, suite à tous les scandales de corruption, les députés wallons s’étaient un peu obligés de voter contre le droit de cumuler une fonction de député et de bourgmestre. Mais pas d’urgence, la nouvelle loi ne devait entrer en vigueur que l’an prochain ! A la veille de l’échéance, ils ont voulu faire demi-tour et voter une nouvelle loi pour l’autoriser à nouveau. Evidemment, ces messieurs-dames qui cumulent des fonctions de député, de bourgmestres, de présidents d’asbl ou d’intercommunales, additionnent aussi les revenus qui vont avec ! Devant le tollé soulevé par leur misérable reculade, ils ont finalement renoncé mais cela montre bien que l’intérêt de leur portefeuille passe bien avant celui de la « démocratie ».
Cumulés ou décumulés ne changera rien pour les travailleurs car ces politiciens sont avant tout des fidèles serviteurs du patronat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.