Nous ne faisons pas de vieux os…

La direction de la STIB paye au moins une centaine d’euros chaque fois qu’elle envoie un médecin-contrôle chez un travailleur malade. Avec tout l’argent qu’elle dépense sous prétexte que nous serions des fraudeurs, on pourrait déjà améliorer les conditions de travail et diminuer l’absentéisme dû à l’usure physique et morale au boulot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.