La culture prend l’eau

Les directeurs des musées fédéraux belges tirent à nouveau la sonnette d’alarme : les mesures d’économie qui leur sont imposées compromettent leur survie à court terme. En 10 ans, les 14 musées gérés par l’État ont perdu entre 15 et 30% de leur budget. Autant de personnel en moins pour assurer les expositions et l’entretien, de matériel non renouvelé. [Sans parler de l’état des bâtiments : il y a plusieurs années que le toit du musée des beaux-arts laisse entrer la pluie et plusieurs œuvres majeures ont dû être décrochées et sont cachées dans les réserves pour les protéger.] A ce rythme, certains n’auront d’autre choix que de fermer. Pourtant, la culture ce n’est pas un luxe. C’est ce qui permet aux hommes de savoir d’où ils viennent, de comprendre le monde pour pouvoir le transformer. Le fait qu’elle ne soit même pas capable de préserver ce patrimoine démontre une fois de plus la décrépitude de la société capitaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.