NVA bla bla

Le gouvernement MR-NVA est tombé. A l’approche des élection, la NV-A veut se garantir sa place au pouvoir en taillant des croupières au Vlaams Belang. La NV-A a donc saisi l’occasion de ce pacte de Marrakech, parce qu’il fallait bien avoir un semblant de prétexte. Bien sûr, le MR crie que c’est déloyal, c’est de bonne guerre. En réalité, le MR n’aurait pas hésité non plus à faire un coup bas s’il en avait eu l’opportunité. Les élections, c’est chacun pour soi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.