Les nationalistes dans la rue

Plusieurs centaines de manifestants d’extrême droite se sont rassemblés à Ninove jeudi 3 janvier, à l’initiative des organisations Schild en Vrienden et Voorpost. Dans cette petite ville où l’alliance d’extrême droite a obtenu 15 sièges sur 33 aux dernières élections, ils protestaient contre la majorité alternative qui s’est formée par la suite. La ville avait été bouclée par les autorités en prévision de la manifestation. Si l’extrême droite se sent forte aujourd’hui, libre de sortir dans la rue et de répandre ses idées nauséabondes à tous vents, c’est qu’en face, il n’y a plus grand monde. Plus personne pour leur faire entendre que, quelle que soit notre origine, nous sommes tous des travailleurs et nos intérêts communs sont bien plus importants que nos différences. Il faut que l’extrême gauce se fasse entendre elle aussi, et reprenne à son tour le haut du pavé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.