Non au contrôle des anciens

Depuis août 2019, le gouvernement a formé un partenariat avec Bpost afin que les facteurs contrôlent si un bénéficiaire de la Grapa – allocation sociale pour les personnes âgées – réside bien à son domicile déclaré. Le but avoué de ce flicage des pensionnés est de faire la chasse aux retraités qui trouvent un moyen de bénéficier du statut d’isolé, plus avantageux que celui de cohabitant. La différence est maigre mais pour eux, c’est salutaire.
Alors même que les revenus de la Grapa sont ridiculement bas et permettent à peine aux personnes âgées de survivre, le gouvernement fait tout pour faire la chasse à une population qui est parmi la plus fragilisée dans cette société.
Fin janvier, des associations ont obtenu la condamnation de ce nouveau système mais ce n’est pas un bout de papier qui va faire reculer le ministre. Il faudra d’autres manifestations comme celle du 28 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.