Un constat bien connu…

Une nouvelle enquête de l’Observatoire de la santé et du social de Bruxelles fait pour une énième fois le même constat : les riches ont une meilleure santé que les pauvres. Ainsi, l’espérance de vie à Saint-Josse est de 5 ans inférieure à celle de Woluwé-Saint-Pierre. Un Bruxellois gagnant moins de 16 000 euros par an a deux fois plus de risques de contracter une maladie qu’un autre qui gagne plus de 23 000 euros. Par ailleurs, il y a trois fois plus de risques de troubles dépressifs chez les pauvres que chez les riches.
Il ne faut pas être grand clerc pour savoir que les pauvres vivent moins bien que les riches. Or, dans une société de classes, il ne peut en être autrement et toutes les mesures des politiciens ne seront que des pansements sur une jambe de bois. C’est pour ça qu’il faut changer de société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.