Traitement de faveur pour les exploiteurs

Qu’ils soient régionaux ou fédéraux, les gouvernements sont bien peu regardants quand ils versent les primes pour aider les patrons. Rien qu’en Flandre, au moins 20 000 entreprises ont bénéficié d’aides alors qu’elles n’avaient déjà plus aucune activité avant la crise ! Idem pour le chômage temporaire : certains patrons ont reçu les allocations, alors qu’ils continuaient à faire travailler leurs employés. L’État ne s’est jamais montré aussi peu regardant et généreux avec les travailleurs, plus particulièrement avec les chômeurs, qu’il flique en permanence. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *