Énième épisode de brutalité policière

Face au rassemblement de plusieurs milliers de jeunes au Bois de la Cambre ce 1er avril, la police n’a pas lésiné sur les moyens : huit autopompes, des cavaliers et la brigade canine. Les images montrent la brutalité de l’intervention policière. Le gouvernement profite de la crise pour renforcer la répression et, si elle s’est abattue cette fois-ci sur la tête de quelques jeunes, demain elle sera dirigée contre les travailleurs en lutte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.