Le big pharma s’accroche à ses brevets

De nombreuses voix réclament la levée des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins anti-Covid. Seule une telle mesure permettrait de produire rapidement et à moindres frais les doses nécessaires à la population mondiale. Sans surprise, les sociétés pharmaceutiques s’y opposent, en criant à la mise en péril du secteur. L’apparition rapide des vaccins ne doit pourtant rien au big pharma et à ses brevets. La recherche a été essentiellement financée avec de l’argent public. Les grandes sociétés se contentent d’en empocher les profits, sans avoir pris le moindre risque. Au plus grand plaisir de leurs actionnaires qui, une fois encore, se sucrent sur notre dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.