FEB tout en mensonge et en hypocrisie

Pieter Timmermans, le patron de la Fédération des Entreprises de Belgique, demande l’arrêt des grèves parce que ça nuit à l’économie et donc aux travailleurs. Sans blague ! Les patrons comptent embaucher et augmenter les salaires en prenant sur les profits ?  Voilà pourtant qui serait utile aux travailleurs !
Le représentant des patrons regrette que les syndicats attaquent la loi sur le saut d’index en justice au détriment de la concertation sociale. Comme si le gouvernement et le patronat avaient jamais concédé quoi que ce soit de tangible aux travailleurs suite à une concertation ou un procès… Ce ne sont pas des « arguments » qui peuvent convaincre les patrons, mais la force de la mobilisation et des grèves.
Selon Timmermans, « la population en a marre de la grève ». Cela n’engage évidemment que lui ! Il voudrait faire croire que la majorité de la population, qui doit travailler pour vivre, aurait les mêmes intérêts que la minorité patronale qui vit du travail des autres. Mais non, quand les uns travaillent, les autres s’enrichissent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.