Jambon se recycle dans le nettoyage

Après Sarkozy qui voulait « nettoyer les banlieues au kärcher », voilà Jan Jambon, le ministre de l’intérieur NVA qui parle de « faire le ménage à Molenbeek ». Le sous-entendu raciste est évident : la population d’origine maghrébine est importante à Molenbeek, elle est musulmane, elle est donc pro-islamiste. Ce discours populiste ne fera que conforter des jeunes, stigmatisés et sans avenir, à penser que les seuls qui répondent à leurs frustrations sont les terroristes de l’EI. Pour que cesse ce terrorisme abject, il faudrait que la jeunesse retrouve une perspective d’avenir. Et cela, il n’y a que les luttes collectives pour changer la société qui puissent le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.