Pauvres et malades au pays des riches

Aux Etats-Unis, 10% de la population, soit 33 millions de personnes, n’a pas accès à une assurance santé. Et pour ceux qui en ont une, tous les soins ne sont pas couverts, comme par exemple l’ophtalmologie et la dentisterie.
C’est au point que des hôpitaux temporaires, animés par des médecins bénévoles, font le tour des différents Etats pour permettre aux couches pauvres de se soigner qui les yeux, qui les dents, au moins une fois par an. Oui, ce sont les mêmes hôpitaux de campagne qu’on voit dans les camps de réfugiés ! En un week-end, ils peuvent accueillir jusqu’à 2000 patients, venus de tous les Etats voisins.
Dans le pays le plus riche de la planète, des services de base comme la santé relèvent de l’aumône et du bénévolat. Et il n’y a pas à douter que les riches bourgeois européens n’auront aucun scrupule à réduire les travailleurs du continent à la même misère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.